Malgré les taux bas, l’assurance française a résisté en 2019. Si le marché est en croissance, les résultats sont en recul, sous l’effet d’une moindre rentabilité technique en dommages….

Un marché en croissance … mais des résultats en recul

Les résultats des entreprises d’assurance adhérentes à la FFA ont enregistré un recul de 12,6% en 2019, tombant à 11,2 Md€ (soit une chute de 1,6 Md€).

Branche déficitaire depuis 5 ans, l’automobile affiche un ratio combiné de 102% en 2019. Si la fréquence des sinistres s’améliore, tant en vol et bris de glace qu’en accidents corporels, la branche pâtit d’une hausse des coûts moyens, tirée notamment par le prix des pièces détachées. Conjuguée à l’effet des taux bas, cette hausse renchérit la charge des sinistres.

Source ARGUS DE L’ASSURANCE – 27/08/2020